Song of Dead Horses

Le Château Vanderbilt, image issue de la collection de Philippe Honoré

Song of Dead Horses est une installation sonore créée spécialement pour le Château Éphémère (78) en référence au passé du château et son ancien propriétaire passionné de courses équestres, le baron William Kissam Vanderbilt.

Basée sur l’enregistrement de bruits de chevaux (hennissements, bruits de sabots, souffle…), la diffusion sonore surgit aux détours des lieux de passage (couloir, escalier, cheminée), proposant ainsi une composition à la temporalité très longue, qui vient perturber les rapports d'écoute traditionnels.

Le traitement sonore opéré sur les enregistrement permet de les rendre étrangers et inquiétants, venant parfois répondre aux sons générés par le bâtiment lui-même (craquement de bois, chant du vent, bruit de portes qui claquent...).

 

Au-delà de l'évocation du château hanté, cette installation fait écho à la notion d'hétérotopie de Michel Foucault, en contaminant un espace avec des bribes sonores de son passé.

Song of Dead Horses a été produit dans le cadre d'une résidence de création de trois mois au Château Éphémère (janvier-mars 2015). Elle est diffusée sur dix enceintes réparties et camouflées dans le rez-de-chaussée du bâtiment, utilisant son architecture (aérations, trappes, cheminées...) et ce durant tout le mois d'octobre 2015.

Dead Horses - Aurélia Nardini
00:00 / 00:00
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now