Tim Ingold - Lines

November 21, 2016

 

 

Ligne est dérivé du latin linea, qui originellement renvoie au fil fait de lin (lineum). Ces fils étaient tissés en un tissu ce que nous appelons maintenant lin, et qui pouvait être utilisé pour faire rembourrer les vêtements en ajoutant une épaisseur.

(...) Le verbe tisser en Latin, était texere, d'où proviennent nos mots "textile" et "tissu", signifiant un tissage délicat composé d'une myriade de fils entrelacés.

 

En conclusion, alors que la ligne sur une surface pré-existante - comme dans la pratique de la peinture de sable - est une trace d'un mouvement, la ligne qui se trouve sur une surface tissée par des fils - comme celle d'une couverture - grandit de façon organique dans une direction, à travers l'accumulation de traversées, de mouvements d'allers-retours dans l'autre. Cette distinction, en fait, donne la clé pour comprendre la relation entre le tissage et l'écriture. La dérivation commune, notée ci-dessus, des mots "texte" et "textile" depuis texere, "tisser", montre l'importance de cette relation.


Notes d'après le livre de Tim Ingold, Lines

Please reload

Posts Récents

December 4, 2016

December 1, 2016

November 21, 2016

November 7, 2016

October 21, 2016

October 18, 2016

Please reload

Archives
Please reload

    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now